Bert Jean-François

bert

Sociologue et historien des sciences sociales, Jean-François Bert s’intéresse à la sociologie politique des savoirs, à l’histoire des sciences et à l'anthropologie des pratiques culturelles. Il travaille à redéfinir le statut et les cadres de l'histoire des sciences dans une approche qui se veut attentive aux pratiques effectives de la recherche : les commencements d'une opération de recherche ; l'histoire du livre scientifiques et ses usages ; l'apport des correspondances à l'histoire des sciences modernes ; les lieux de transmission des savoirs. C’est à travers cet angle qu’il s’intéresse plus largement à l'histoire des imaginaires religieux, cherchant à comparer les techniques savantes et les techniques spirituelles, suivant en cela l'intuition de Marcel Mauss mais aussi les dernières hypothèses formulées par Michel Foucault sur les pratiques du travail sur soi. Riche tradition allant de la méditation, à l'élévation spirituelle, au mysticisme, à l'ascétisme, etc. Cette approche lui permet d'aborder, entre autre, et à travers le lexique, les métaphores, les descriptions procédurales, dans différents champs de savoir, le rôle et les usages des métaphores techniques des opérations mentales et spirituelles. Celle, par exemple, de l’arborescence qui a permis de figurer depuis l'Antiquité les cheminements d'une pensée. Il s'intéresse aussi à la manière dont se transmet un savoir, une technique, une sagesse, une spiritualité. Quelles sont les pratiques qui permettent la transmission, l’apprentissage ?

 

Jean-François Bert est maître d’enseignement et de recherche - Université de Lausanne.

 

Publications de Jean-François Bert :

> Carnets d'Hypothèses : Archives et pratiques savantes